mercredi 30 octobre 2013

Restitution : Le Ministre Rachid Madrane à l’écoute des partenaires sociaux

Rachid Madrane, Ministre des relations
 internationales de la COCOF
Le séjour du Ministre des relations internationales de la Commission communautaire française de la Région Bruxelles-capitale, Rachid Madrane  n’est pas de tout repos depuis son arrivée dans nos murs.  Le ministre Rachid Madrane a visité la Maison de la laïcité dans la commune de Limité. C’est au cours d’une rencontre sommaire que ce ministre s’est mis à l’écoute des partenaires sociaux œuvrant dans le réseau Wallonie-Bruxelles international.

Il s’agit des projets CATSR, planning familial de PASCO et Humanisme et solidarité. Ces acteurs sociaux ont brossé autour d’une table les préoccupations ayant trait à leur mission communautaire et à la prise en charge des populations dans plusieurs domaines d’intervention. Les discussions ont gravité autour de la problématique globale du renforcement des organisations de la société civile. Les voix se sont levées sur la vulgarisation de l’article de la Constitution qui accorde un accent sur la laïcité de la République à l’encontre de certaines convictions sociales. Les orateurs ont déploré le déficit d’information autour de la notion de laïcité.
 Il en est de même pour la vulgarisation de la loi portant protection de l’enfant, avec comme perspectives de multipliés des tribunaux pour enfant et à la formation des acteurs sur terrain. Dans le même registre, d’autres orateurs ont évoqué la problématique de  la prise en charge des enfants dits sorciers.
La question du planning social a été débattue avec possibilité de recourir aux contraceptives. Le Ministre Rachid Madrane a félicité ces acteurs sociaux pour leur activisme sur terrain dans leurs multiples projets. Le Ministre a insisté sur la nécessité de la mise sur pied d’un micro projet sur le  planning familial. Il a noté que le taux élevé de natalité en RD Congo est le contrepoids de la mortalité. Il faut donc veiller à la gestion de la maternité. Après la maison de laïcité, le Ministre Rachid Madrane a visité le complexe scolaire « la Base » au quartier Kunda 1 dans la commune de Matete. L’hôte du jour a été surpris par l’accueil chaleureux des élèves rangés en toute discipline. Ils se sont illustrés par des chants et saynètes. Il a félicité le promoteur de cette école,  Bokeli  pour cette initiative  d’encadrement des jeunes  dans la commune de Matete, en plein cœur d’un quartier populaire.  Un effectif de près 390 élèves fréquentent cette école en deux vacations, matin et après midi. Ce joyau dans la commune de Matete est une preuve de volonté des parents et surtout du promoteur d’instruire des enfants d’un quartier défavorisé dans la périphérie du centre ville de Kinshasa. Dans ce quartier de Kinshasa, 60 à 70 % de parents dans ce quartier ne bénéficient pas d’un salaire fixe. C’est la débrouillardise. Et quant au promoteur, il fait face à la conjoncture de parents pour s’acquitter des frais scolaires dans le délai. Ce fonds permettra à l’école de fonctionner. Le Ministre n’est pas venu les mains vides. Il a remis à l’école un lot de manuels scolaires et d’intrants. Pour lier l’utile à l’agréable, sa journée s’est clôturée au terrain de football de la foire où s’est déroulé un mach entre les jeunes encadrés par le CATSR.
Saint Hervé M’Buy 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire