mercredi 17 août 2011

Sciences et vies : une clinique pour sauver des plantes malades à Kinshasa


 Il existe à Kinshasa une Clinique des plantes dans la commune de la Gombe. Elle a pour mission de venir au secours des plantes malades et combat les ravageurs des végétaux du climat tropical.  Madame Lyna Mukwa Fama Tongo, responsable de la clinique de plante de Kinshasa, CPK, et ingénieur agronome spécialiste de la protection des plantes tropicales et subtropicales contre les maladies et ravageurs, nous parle au cours d’un entretien accordée à la « revue Salamu- Amani » de l’importance et de l’impact de la Clinique des Plantes à Kinshasa.
Implantée en République Démocratique du Congo, RDC, particulièrement à Kinshasa depuis le 1er juin 2009, cette Clinique des plantes est un projet conjoint entre  la Faculté des sciences Agronomiques de l’Université de Kinshasa, le Centre Agronomique vétérinaire Tropicale de Kinshasa, CAVTK, et la Faculté des Sciences Agronomiques de l’Université catholique de Louvain de Belgique
La clinique des plantes de Kinshasa vient au secours des plantes malades et lutte contre les ravageurs des plantes cultivées en République démocratique du Congo. La Clinique des Plantes est implantée à Kinshasa pour traiter les maladies de plantes dans le pays tropicales comme la République Démocratique du Congo. Son importance majeure au pays  est d’aider et de sensibiliser  les agriculteurs et les entreprises agricoles  à reconnaitre  facilement les maladies menaçant les plantes dans leurs champs et de mettre sur pied les moyens de lutte adaptés pour combattre  les ravageurs, a fait savoir la responsable de la Clinique des plantes de Kinshasa.
Elle a souligné dans son intervention que la Clinique des plantes joue un rôle stratégique en  contribuant à la formation des ingénieurs agronomes et des étudiants de biologie appliquée. Depuis son implantation à Kinshasa, les résultats  sur terrain sont positifs selon Madame Lyna Mukwa  qui a expliqué que plusieurs maladies de plantes sont révélées  sur base d’un diagnostic sure et des analyses scientifique, au moyen d’un  matériels de laboratoire appropriés. Ces maladies, poursuit madame la responsable de la Clinique des plantes, sont traitées avec des produits appropriés dans le respect des normes environnementales.
D’après Mme Lyna Mukwa Fama Tongo qui œuvre et  lutte pour une agriculture meilleure en RDC, plus de 350 maraichères ont bénéficié des conseils et formations donnés par la Clinique des Plantes sur la reconnaissance des principales maladies et ravageurs qui menace les plantes dans le champ dans la partie Périurbaine de Kinshasa. Elle a reçue plus de 50 étudiants pour les formations en travaux pratiques et d’autres institutions de la place pour partager son expérience depuis une année et demi sur terrain. La Clinique des Plantes de Kinshasa poursuit des objectifs qui lui permettent de travailler mieux sur terrain.
 Clinique de plante, une aide aux agriculteurs
La Clinique des Plantes s’est assigné des objectifs pour la réussite de sa mission sur terrain. La responsable de la Clinique des Plantes  a fait savoir  que son institution aide les agriculteurs, les entreprises de production agricole locale, les ONG d’encadrement des agriculteurs, les associations des agriculteurs, les agriculteurs isoler à identifier et  à résoudre les problèmes des pathologies végétales rencontrés dans leurs champs. Et  à ajouter que grâce aux échantillons récoltes aux champs, cette dernière  procède à la  détection, à l’analyser et au diagnostic des maladies et insectes ravageurs des cultures, en vue de conseiller des méthodes de lutte efficace adaptées en rapport avec la protection de l’environnement. Comme on l’a souligné au début de notre texte, La Clinique des Plantes de Kinshasa aide les étudiants en Sciences Agronomiques à se familiariser avec l’outil de détection des maladies des plantes par les travaux pratiques et stages. Ladite Clinique se veut d’un laboratoire de référence en matière de détection, de l’identification, de diagnostic des agents phytopathogènes et insectes ravageurs des cultures, un outil permettant de prescrire une démarche de lutte sure, adaptée et efficace contre les maladies des plantes en République Démocratique du Congo.
Appel aux agriculteurs de tout horizon
La Clinique de Plante de Kinshasa est jusqu’ici la seule qui œuvre dans la détection, analyse et identification des agents phytopathogenes, en vue de la protection  de la santé des végétaux : son action, accompagné de celles des partenaires apparait comme un élément clé de la relance au système agricole, en particulier dans le domaine semencier. La responsable de la Clinique de plantes de Kinshasa, CPK, et ingénieur agronome, spécialiste en protection des cultures tropicales et subtropicales, lance un appel à toutes les catégories professionnelles oeuvrant dans le secteur agricole ou simplement des personnes buttées aux problèmes de  maladies des plantes de jardin, des cultures  maraichères, vivrières et industrielles. Elle leur demande de venir  aux consultations qui se font  tous les jours sans rendez vous en se présentant munie d’un échantillon de la plante malade en face de l’Hôpital Mama Yemo  dans l’enceinte  du laboratoire vétérinaire de Kinshasa, a la Clinique des Plantes de Kinshasa.
Saint Hervé M’Buy

1 commentaire:

  1. Hello, my name is Bogdan from Romania. You have a wonderful site. I would likeif we exchange links / banners. Thank you!
    My website address is: http://descopera-travel.blogspot.com/
    E-mail: bogdan_burca@yahoo.com
    If you want to do link exchange, banners leave your comments on my blog! a good day!
    Can you give me one like the : http://www.facebook.com/pages/Descopera-lumea-inconjuratoare/174468635958737

    RépondreSupprimer